Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 07:00

2011 03 05 trahisonLa lettre « L » présente une plus grande facilité que le « K » d’hier et c’est bien un cas particulier que je veux, non pas mettre en lumière il ne le mérite pas, mais dont je souhaite rappeler l’attitude peu glorieuse et qui n’honore pas l’engagement que l’on doit avoir en politique.

Une fois n’est pas coutume dans cette rubrique, je vais donc évoquer un de nos collègues élu qui n’a pas fait preuve de loyauté, loin s’en faut..

J’ai en effet une conception de mon engagement politique qui est bien éloignée de celle de Monsieur D….. car je suis respectueux du choix que les électeurs font en apportant leur suffrage à un homme ou une femme qui leur semble proposer la politique la plus à même de répondre à leurs attentes.

J’aurai pu prendre d’autres mots comme « Lâcheur » car son attitude a bien été de lâcher les électeurs qui l‘ont élu contre un candidat socialiste, mais également de trahir les élus du groupe avec lequel il avait demandé la remise en cause de l’exécutif départemental à la suite de la brillante élection de Philippe Métézeau.

Je pourrai même aujourd’hui utiliser le mot « Laudateur », personne qui fait des louanges, tant Monsieur D….. s’est spécialisé dans celles qu’il adresse en permanence à ses nouveaux amis de circonstance et ce sont bien, avec le manque de loyauté, les seules véritables actions dont il pourra se targuer au bout du compte.

Ainsi, par ce qu’il faut bien appeler une trahison, Monsieur D….., qui ose se prétendre Gaulliste, a échangé quelques avantages pour permettre au socialiste Didier Arnal de se maintenir à la présidence alors que les Valdoisiens avaient élu une majorité « Union pour le Val d’Oise ».

Mais à bien y regarder, quelle est l’attitude qu’il convient de dénoncer plus que l’autre entre celle de Monsieur D….. qui n’a pas tenu ses engagements et celle d’un président qui utilise une telle manœuvre pour se maintenir à un pouvoir et aux avantages qu’il procure ?

Pour moi il n’y a pas de doute et nous ne pouvons ensuite nous étonner de ce que  les électeurs aient une bien triste opinion des élus alors que ces derniers sont majoritairement éloignés de ces pratiques.

A demain avec M comme MERCI

Partager cet article

Repost0

commentaires