Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 00:00

2014 03 01 Chevet St MaclouNous avons obtenu que Pontoise soit labellisée « Ville d’art et d’histoire » du fait de son histoire mais aussi au regard de la politique d’animation du patrimoine et de l’architecture que nous avons mis en œuvre.

Toutefois, la labellisation ne peut être une fin en soi et il est indispensable que cette animation se développe et que soit entretenu, voir embelli et maintenu dans son identité, le bâti de notre cité.

Pour ce qui est de l’animation, nous allons ouvrir au cours du prochain mandat le Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine et nous avons notamment déjà initié les ateliers du patrimoine, et amplifié l’ouverture de nombreux sites publics et privés lors des Journées du Patrimoine, permettant aux visiteurs de découvrir nos édifices, la ville souterraine, nos jardins et espaces publics…

Pour l’entretien et l’embellissement, si la ville se charge des bâtiments et édifices publics, il appartient normalement aux propriétaires privés de se conformer à la loi Malraux de 1962 qui leur fait obligation de procéder au ravalement des façades de leurs biens tous les 10 ans, sur la base d’arrêtés à prendre par les municipalités.

Dans la réalité, peu de maires prennent ces arrêtés tant le coût des travaux correspondants est lourd pour les propriétaires.

C’est pourtant ce qu’avaient envisagé d’imposer le maire socialiste et son équipe avant que Philippe Houillon ne fasse voter en conseil municipal un dispositif dynamique d’incitation financière.

Ainsi, sous réserve que les travaux soient validés par l’Architecte des bâtiments de France, une subvention pouvant aller jusqu’à 40% du montant de ces derniers est accordé aux propriétaires qui bénéficient de plus de l’exonération des taxes d’échafaudage.

Ouvert par quartier pour favoriser l’effet « boule de neige », ce dispositif a concerné dans un premier temps le centre ancien, puis en suivant ceux des Cordeliers, de l’Hermitage, du quartier Canrobert/Delarue, sans oublier celui des Hauts de Marcouville avec le Logis Social du Val d’Oise sur l’ensemble des logements sociaux aujourd’hui rénovés. D’autres quartiers suivront.

Plus de 250 maisons ou immeubles ont ainsi bénéficié du dispositif sur les 10 2014 03 01 Place du Gd Martroydernières années et de l’ordre de 2 millions d’euros de subvention ont été versées.

La démonstration est faite que l’on obtient plus et mieux par la concertation et le soutien que par la contrainte et nous ne pouvons que nous réjouir des résultats de cette politique lorsque nous parcourons nos rues aux couleurs retrouvées.

A demain pour la suite de ce beau bilan.                          

Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires