Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 19:09

2014 03 08 Remparts Jean JaurèsPontoise, ville royale jusqu’au 18ème siècle, a subit dans son histoire de nombreux assauts.  Pour se protéger, la ville fût ceinturée de remparts dont il ne reste certes que des vestiges mais ces derniers font partie de ce patrimoine dont nous sommes fiers et qu’il convient d’entretenir et de valoriser.

Hélas, d’entretien il n’y a pas eu pendant de longues années et, conséquence malheureuse, un éboulement de la partie donnant sur le boulevard Jean-Jaurès s’est produit en février 2002, venant, s’il en était besoin, s’ajouter aux autres désordres auxquels notre toute nouvelle majorité a dû faire face. Je veux ici évoquer l’effondrement de la rue des Etannets, celui du Chemin du Chou, la crue de l’Oise, tous dossiers qu’il a fallut traiter en urgence dans les premiers mois du mandat.

Rappelons ici que c'est Philippe Houillon qui a réclamé et obtenu rétroactivement ce que n’avait pas sollicité son prédécesseur, à savoir 1,5 millions d’euros de la communauté d’agglomération et du Conseil général pour les travaux de confortation des remparts donnant sur l’Oise.

Pour ce nouvel incident, les travaux de réparations ne pouvaient être lancés sans que l’architecte des bâtiments de France n'en valide les solutions techniques, ce qui a obligé dans un premier temps à faire le repérage des blocs effondrés pour une reconstruction dans les règles de l’art. De même, toujours avec la volonté de mettre en valeur le patrimoine de Pontoise, nous avons souhaité mettre en lumière ces remparts et je vous laisse admirer sur la photo ce que cela rend.

Enfin, ces travaux ont coûté près de un million cent cinquante mille euros, ils n’étaient pas prévus au budget et il a donc fallut rechercher les financements externes les plus élevés. Nous avons obtenu des subventions à hauteur de 50%.

Gérer une ville, c’est certes assurer les services à la population, réaliser les investissements indispensables à l’épanouissement éducatif, social, culturel et sportif de chacun, mais c’est aussi être en capacité de réagir aux évènements les plus imprévus, parfois dans l’urgence, et au mieux des intérêts de tous.

Philippe Houillon et notre majorité ont eu à traiter de nombreux dossiers de ce type, c’est un gage d’expérience et de responsabilité qui compte quand il est question de choisir ceux à qui l’on doit confier la gestion d’une ville pour six ans.

A demain pour la suite de ce beau bilan.                          

Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires