Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 00:00

2014 03 10 exposition Camille PissarroSi Vincent Van Gogh est associé à Auvers sur Oise, Camille Pissarro l’est tout autant à Pontoise.

Pissarro est né le 10 juillet 1830 en l’île Saint-Thomas aux Antilles où ses parents avaient une quincaillerie. Il s’installa à Pontoise en 1866 et y vécu 17 ans jusqu’en 1883, même s’il s’en est parfois éloigné.

S’il a choisi Pontoise, c’est vraisemblablement parce qu’aucun autre peintre n’y avait auparavant posé son chevalet et c’est notamment à Pontoise qu’il a fréquenté ceux qui devinrent ses amis, le Docteur Gachet, Daubigny, Cézanne, Gauguin…

Il décède le 13 novembre 1903 à Paris et il était donc tout naturel que Pontoise, où il a peint plus de 300 toiles, expose une partie de ses œuvres dans le cadre de la commémoration du centenaire de sa mort en 2003.

Faire venir une vingtaine de peintures de Pissarro, mais également des œuvres de Corot, Daubigny, Cézanne et Gauguin, dont certaines n’avaient jamais été exposées, n’était pas une mince affaire. C’est cependant le pari que Philippe Houillon et notre équipe avons fait. Organisée en partenariat avec la ville jumelle de Böblingen en Allemagne, cet evènnement a permis de réunirce 140 peintures à l’huile, gravures et eaux-fortes qui ont été présentées au Musée Tavet-Delacour entre le 15 novembre 2003 et le 25 janvier 2004 dans le cadre de l’exposition baptisée «Entre ciel et terre, Camille Pissarro et les peintres de la vallée de l’Oise ». L’exposition a de plus voyagé puisqu’après Böblingen et Pontoise, elle s’est envolée pour le Japon.

Curieusement, peu d’expositions ont célébré ce centenaire en France et ce sont plus de 25 000 visiteurs qui ont parcourus les trois étages du musée soit près du double de ce que nous pouvions espérer le jour de l’inauguration.

Jamais Pontoise n’avait vu autant de visiteurs faire, chaque week-end, la queue depuis les portes du musée jusque sur la place de l’Hôtel de ville.

Avec cette exposition, Pontoise a bien méritée le label de Ville d’art et d’histoire qu’elle allait obtenir 3 ans plus tard.

Une occasion de plus d’être fier de la politique culturelle initiée dès 2001 et d’être fier d’être Pontoisien.

A demain pour la suite de ce beau bilan.                          

Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires