Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 19:09

Il faut rappeler que lorsque nous sommes arrivés aux affaires, il y avait plus de 90 voies qui, n’ayant pas été régulièrement entretenues, ont été repérées comme devant faire l’objet de travaux. Des priorités ont été recensées en fonction de plusieurs critères : sécurité, nombre de véhicules jour, type d’usage…

J’imagine qu’à la lecture du titre de ce chapitre, certains pourront se demander si je vis dans la même ville qu’eux. J’en suis conscient tant il reste de voiries et de trottoirs qui méritent d’être rénovés.

Au total, la ville compte près 80 kms de voies.

Aussi, quand on connait le coût des travaux, parfois de simple reprise de la couche de roulement (13200€ les 100m d’une voie de 6m de large), parfois de reprise totale du fond de chaussée (40200€ pour les mêmes 100m), parfois en intégrant l’enfouissement des réseaux, quand on met en face la capacité budgétaire de la ville pour assurer l’ensemble des besoins en matière d’investissement à réaliser chaque année, quand de plus il faut intégrer le calendrier des travaux en sous œuvre que prévoient les concessionnaires des réseaux (eaux usées, eau potable, gaz…), enfin quand il est indispensable d’intervenir dans chaque quartier pour que personne ne puisse se sentir « abandonné », il est facile de mesurer le temps qu’il faut pour que l’ensemble de nos rues et trottoirs soient dans le meilleur état.

Et pourtant, il faut bien savoir que nous avons consacré pas moins d’une quinzaine de millions d’euros au cours des années passées sur un nombre important de voies.

2014 03 13 rue de l'HermitageIl m’est impossible de les citer toutes ici, mais si je m’en tiens aux plus couteuses ou « visibles » de la plupart des Pontoisiens, je peux citer dans le désordre : les rues Victor Hugo dont la seconde partie est en cours de travaux, de l’Eperon, Charles Daubigny, des Etannets,  Thornley, Eric de Martimprey, Francis Poulain, Gambetta, de la Chevalerie, de l’Ordre, de la Justice, Revert, Truffaut, de Rouen, Pierre de Coubertin, Lavoisier, Pierre Butin, Auguste Rodin, d’Ile de France, Fontaine, Saint-Martin, des Balais, de l’Hermitage, de la Bretonnerie, des Coteaux, les places Charles de Gaulle, du Souvenir, des Martroy,  les 2014 03 13 rue des Etannetsboulevards Jacques Tête, Jean-Jaurès, les avenues du Docteur Derôme, de l’Est, de la Palette, de l’Hôpital, le Chemin des Beurriers, les Degrés Saint-André, les cours, square et parking des Louvrais, les entrées et parkings des Larris et des Hauts de Marcouville,…

Au total, près de 15% des 110 millions d’euros d’investissements réalisés au cours de notre gestion, montant qui représente un effort important que nous poursuivrons au cours du prochain mandat en y intégrant des interventions sur les trottoirs les plus dégradés. Promettre de tout réaliser tout de suite sans augmenter les impôts relève du mensonge ou de l’inconnaissance de la réalité budgétaire… ce qui, chez certains, est du domaine du possible.

A demain pour la suite de ce beau bilan.       

Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires