Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 00:00


C’est par ce titre  que « La Gazette
du Val d’Oise » évoquait, le 7 juillet 2004, la levée de l’arrêté de péril concernant les immeubles situés entre les numéros 33 et 39 de ladite rue.


Il faut se rappeler que cinq ans plus tôt, nous sommes alors en 1999, le maire en place
avait pris cet arrêté et fait évacuer les immeubles à la suite de désordres repérés dans les sous sols.


Mars 2001, à la suite de l’élection municipale, Philippe Houillon trouve un dossier que
l’on peut qualifier de « miné » puisqu’un rapport d’expertise très contesté concluait à la responsabilité partagée de la ville et de l’un des propriétaires et que l’ensemble des
propriétaires s’estimaient abandonnés.


Philippe Houillon a donc rapidement décidé de s’occuper de ce dossier, pour faire
clairement rechercher la responsabilité du sinistre dans le but de permettre d’engager les travaux, mais également aux propriétaires de réintégrer leurs logements et encore de rendre à la rue son
aspect de rue commerçante.


D’autres sinistres sont survenus immédiatement après l’élection de Philippe Houillon.
Ces dossiers, comme la majorité des sinistres entraînant des arrêtés de péril, demandent souvent plusieurs années de traitement avant de trouver solution.


Mais, à titre d’exemple, on peut citer le sinistre faisant suite à
l’effondrement du Chemin du Chou et celui de la rue des Etannets, tous deux survenus immédiatement après l’élection de Philippe Houillon et soldés depuis.


Je sais bien que la candidate socialiste n’aime pas que l’on mette en avant la gestion
calamiteuse de Monsieur Rollot et de son équipe à laquelle elle appartenait avec plusieurs de ses colistiers d’aujourd’hui.


Mais la comparaison s’impose : avant 2001 il était courant de voir le maire
préférer faire la publicité des désordres du sous sol de notre ville en se faisant photographier par la presse descendant en cote dans les cavités. Depuis, avec Philippe Houillon, les dossiers
sont traités sans publicité et soldés en recherchant la solution la plus rapide et la plus adaptée pour les propriétaires et la vie de la cité.


A demain pour la suite de ce beau bilan.


 


Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires