Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 09:05

Le mois d’août est traditionnellement un mois où la France se met en veille. Plus de réunion de conseil ou d’assemblée avant la reprise en septembre, les familles occupent leurs enfants jusqu’à la rentrée des classes et nombreux sont ceux qui sont en vacances et se reposent d’une année chargée. Je vais donc mettre également mon blog en veille et je ne publierai d’article pendant cette période que le sujet impose une réaction immédiate.

Avant cela, je tiens à informer mes lecteurs, que je remercie de leur fidélité,  que le groupe UVO a déposé un recours auprès du Préfet du Val d’Oise concernant le vote en Commission permanente d’un certains nombre de contrats départementaux. En effet, la délibération du 15 janvier dernier prévoit expressément que ces contrats doivent être votés par l’Assemblée départementale, où siègent l’ensemble des conseillers généraux. Il en est de même s’agissant du vote relatif aux conditions d’attribution des contrats départementaux du volet « environnement et développement durable ». Il ne pouvait être soumis au vote de la Commission permanente, où ne siègent qu’une partie des conseillers généraux, car il ne correspond pas aux compétences que l’Assemblée départementale lui a transférées. De fait, notre groupe n’a pas participé aux votes concernés et nous attendons la position de Monsieur le Préfet.

Concernant plus généralement les contrats départementaux que sollicitent les communes au fur et à mesure, nous sommes bien conscients que les maires n’ont pas d’autres solutions que de passer par les fourches caudines imposées par la majorité socialiste départementale s’ils veulent recevoir des subventions, même réduites par rapport à celles qu’ils pouvaient se voir octroyées par le passé. Nous participons aux différentes auditions des maires et aux réunions de la commission de suivi et nous voyons bien comme il est difficile pour ces communes de finir de payer les investissements engagés avant le 31 décembre dernier et de lancer de nouveaux travaux ne serait-ce que pour assurer la sécurité des écoles et des routes. Contrairement à ce qui a été exposé par le président Arnal lors du vote de janvier dernier, les défenseurs de ce contrat ne se privent plus de reconnaître qu’il a été mis en œuvre pour réduire le concours financier du Département, car il n’en a plus les moyens. Rappelons-nous que le président Arnal avait affirmé, et écrit, que ce dispositif représente une augmentation de 12% du soutien apporté aux communes et syndicats. Les maires qui auront de la mémoire sauront, je l’espère, se le rappeler !

Pour conclure, je veux donc vous souhaiter de bonnes vacances, avec une pensée particulière pour ceux de nos compatriotes qui ne peuvent partir pendant leurs congés,  et j’espère vous retrouver, plus nombreux encore, à la rentrée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires