Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 07:39

Le groupe U.V.O. (Union pour le Val d’Oise) regroupe en son sein les 21 conseillers généraux qui constituent aujourd’hui la nouvelle majorité du Conseil général du Val d’Oise.

Cette union des élus qui se réclament de la majorité présidentielle n’est pas nouvelle. Elle trouve ses racines dans la volonté des majorités départementales qui se sont succédées depuis la création du département jusqu’en mars 2008 ou le groupe s’est retrouvé provisoirement minoritaire.

L’U.V.O. regroupe donc les conseillers généraux de la droite républicaine. Qu’ils portent l’étiquette « UMP », « Parti radical » ou « Debout la République » ou qu’ils soient «Non-inscrit », ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes ambitions pour le Val d’Oise et les Valdoisiens.

Je suis reconnaissant envers mes collègues qui constituent ce groupe et qui m’en ont confié la présidence, succédant ainsi à Arnaud Bazin aujourd’hui président du Conseil général en charge de l’exécutif pour notre grande satisfaction.

Si l’actualité politique pourrait laisser penser à certains que la décision du Parti radical de « sortir » de l’UMP remet en cause notre groupe, je peux clairement affirmer qu’il n’en est rien.

Premièrement parce que la création d’une fédération du centre intégrant le Parti Radical, le Nouveau Centre et d’autres mouvements centristes ne remet pas en cause l’appartenance de ces partis à  la majorité présidentielle, mais aussi et principalement parce que notre groupe a toujours su s’exonérer des étiquettes politiques pour définir et mettre en œuvre une politique commune et non partisane au service des Valdoisiens.

Au gré des mutations politiques nationales, nous avons connu des « regroupements » et des « éclatements » des mouvements politiques qui constituent la droite républicaine sans que cela n’altère notre vision partagée des politiques départementales à mettre en œuvre et notre volonté de travailler ensemble.

Des élections nationales sont programmées avec les sénatoriales cet automne et ensuite les élections présidentielle puis législatives en 2012. Ces élections amèneront peut-être certains de nos collègues à briguer un mandat et à se retrouver en concurrence sans que cela doive nous inquiéter. Il est en effet légitime que les partis politiques souhaitent avoir la plus grande représentativité possible à l’occasion des échéances électorales, tout comme il est légitime que des femmes ou des hommes souhaitent s’engager en la matière. La diversité ne doit pas faire peur pour peu qu’elle sache préserver l’essentiel de ce qui nous unit, qu’elle nous fasse gagner collectivement, qu’elle ne soit pas simplement assise sur des ambitions personnelles ou revancharde et qu’elle se prive des excès qu’il est difficile d’effacer ensuite.

Gérard SEIMBILLE

Président du groupe « Union pour le Val d’Oise »

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires