Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 12:17

Bavard rougeLa période de préparation budgétaire est bien entendu très importante car c’est à cette occasion que se détermine, en fonction bien naturellement des ressources financières dont les élus vont disposer, les actions qui vont pouvoir être engagées au cours de l’année à venir. Qu’il s’agisse du budget de la ville ou de celui du département dont j’ai la responsabilité au sein des deux exécutifs, je ne peux que constater que ces ressources sont en diminution alors que les dépenses, particulièrement pour ce qui concerne le Département, progressent fortement. Ceci est le fait notamment des effets de la crise sur les prestations sociales : Revenu de Solidarité Active (RSA), Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) et Prestation Compensatoire du Handicap (PCH) qui sont à la charge des conseils généraux.

Chacun comprendra en effet que la crise engendrant une augmentation du chômage le nombre de bénéficiaires du RSA soit en hausse, que le vieillissement de la population a un impact sur l’APA et que la collectivité doit faire plus pour accueillir et mieux répondre aux besoins des personnes handicapées.

Comme l’Etat, les collectivités ont en conséquence une impérieuse obligation à se préparer au redressement de leurs finances pour pouvoir assurer pleinement leurs compétences. Cela implique notamment d’agir pour réduire le montant de la Dette qu’elles ont bien souvent contractée au-delà du raisonnable et, conséquence directe, que cela peut passer par une remise en cause des actions entreprises « hors compétences obligatoires » et donc par une réduction du soutien à d’autres acteurs (collectivités d’un autre rang, associations, structures privées…). Je rappelle toutefois que si la Dette du Val d’Oise a « explosée » sous la gouvernance socialiste entre 2008 et 2010, celle de la Ville de Pontoise est, ramenée à l’habitant, inférieure de l’ordre de 40%  à celle des villes comparables.

Bien que les mentalités semblent aujourd’hui prêtes à l’effort, chacun, et c’est bien français, jugera préférable de faire porter cet effort aux autres ce qui, avec le poids d’un calendrier électoral permanent et parfois le manque de courage qui l’accompagne, rend tout ceci bien compliqué.

Je précise au passage que je faisais partie de ceux qui étaient opposés au quinquennat et je persiste à penser que j’avais raison.

Mais je m’éloigne de l’objet de cet article, alors retour sur la séance du 21 octobre au cours de laquelle la majorité UVO (Union pour le Val d'Oise) a présenté et soumis au vote les principaux dossiers suivants :

  • Notre assemblée a tout d’abord reçu et entendu l’Inspecteur d’académie venu faire son rapport annuel sur la rentrée scolaire 2011/2012. Ce fût l’occasion de mesurer et de comparer les résultats des jeunes Valdoisiens aux différents examens avec ceux des départements voisins. Avec des résultats encore inférieurs, notre Département réduit cependant son retard. Les effectifs de la rentrée sont les suivants : 135 000 écoliers dans 805 écoles élémentaires et maternelles, 56 047 collégiens dans nos 109 collèges et 42 959 lycéens dans les 47 lycées du département;
  • 296 000€ ont été attribués à 4 structures intervenant dans le monde économique et en soutien à l’action de deux conseillers technologiques dans le but de promouvoir l’innovation et les projets d’implantation en Val d’Oise;
  • En matière d’environnement, le Conseil général s’est engagé dans le contrat de bassin de la Vallée de l’Ysieux aux côtés de l’Agence de l’Eau et de l’Entente Oise/Aisne notamment dans le but de préserver et améliorer la ressource en eau et les milieux naturels. Par ailleurs, une subvention de 369 197€ a été votée dans le cadre du partenariat avec l’Agence des espaces verts pour l’entretien d’une dizaine d’espaces naturels sensibles valdoisiens et 243 410€ à l’Office national des forêts pour les actions entreprises afin de permettre et de favoriser l’accès des publics aux forêts domaniales. Enfin le Département a classé Espace naturel sensible le corridor de Seugy permettant la jonction entre les forêts de Carnelle et celle de Chantilly;
  • Dans le domaine de l’action sociale et de la santé, l’assemblée a attribué une subvention de 88 347€ à l’association AFE qui intervient en partenariat avec la Maison  Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour l’évaluation et l’accompagnement. De même deux subventions de 15 000€  et 36 000€ ont été votée en faveur de l’association ADAPT pour l’organisation des « semaines pour l’emploi des personnes handicapées » et de « ATD Quart monde » pour le développement de la lecture publique en faveur des populations n’ayant pas accès au livre et d’autres actions à destination des familles très pauvres;
  • En matière de soutien aux actions éducatives et d’accompagnement à la scolarité près de 500 000€ ont été votés en faveur des collèges et de très nombreuses associations intervenant dans des domaines de la prévention, de l’éducation à la citoyenneté, de la culture et de l’information et l’orientation des jeunes ;
  • Prés de 700 000€ ont été attribués aux comités départementaux des différentes disciplines sportives départementales et du soutien au recrutement des cadres techniques départementaux ;
  • Enfin, dans le domaine du soutien à la culture et en particulier au théâtre, des subventions à hauteur de 235 900€ ont été votées en faveur de sept compagnies professionnelles majeures.

 Cette liste, non exhaustive des délibérations votées lors de la séance, illustre l’engagement du groupe « Union pour le Val d’Oise » pour apporter dans de nombreux domaines les réponses aux préoccupations des Valdoisiens. Elles ont toutes été votées à l’unanimité à l’exception de celle relative à l’accompagnement à la scolarité rejetée par le groupe socialiste.

Vous pouvez retrouver sur le site du Conseil général du Val d'Oise : www.valdoise.fr les séances publiques de l'assemblée et les délibérations votées lors de chaque séance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires