Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 10:40

LOgo UVO HD JpegAprès trois années de gestion socialiste, les Valdoisiens ont redonné, en mars 2011,  une majorité départementale aux candidats de « l’Union pour le val d’Oise ».

Après près de trois ans d’une gestion socialiste à l’échelle nationale, les Français ont censuré la politique menée par le gouvernement, mais ils ont également confirmé leur confiance à de nombreux maires de la droite républicaine et en ont élus de nouveaux.

Sans préjuger de l’avenir, c’est de bon augure pour les échéances qui se profilent et en particulier celle des élections départementale et régionale de mars prochain.

Je salue le fait que la majorité des conseillers généraux de « l’Union pour le Val d’Oise » aient été réélus comme maire ou dans une majorité.

Une pensée pour Thierry Sibieude qui a fait une très belle campagne mais échoue de peu à Cergy. La Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise restera donc à gauche mais dans un rapport fortement modifié qui nous donnera cependant l’occasion de peser sur la politique qui y est menée.

Un regret pour Marie-Evelyne Christin qui, fidèle adjointe au maire sortant, paye le « tout sauf Paternotte » à Sannois et pour Patrick Decolin qui perd également du fait de dissidences alors qu’il est l’exemple même d’un maire de commune rurale non sectaire et soucieux des attentes de ses concitoyens.

Une vraie satisfaction, le gain de nombreuses communes comme Argenteuil, Montmorency, Eragny, Taverny, Eaubonne, Auvers, Jouy le Moutier, Beaumont sur Oise… et la reconduction de beaucoup d’autres, résultats qui font du Val d’Oise un département qui transforme ainsi l’essai marqué en 2011.

A tous les maires et leurs majorités, j’adresse mes félicitations. Le Conseil général sera à leur côté pour les aider dans leur projets.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires