Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 12:29

2014 01 18 ListeDimanche, les Pontoisiens nous ont accordé et renouvelé leur confiance en permettant à notre liste d’être élue, derrière Philippe Houillon, avec 51,68% des suffrages, dès le premier tour.

Ce résultat montre clairement que le travail accompli durant les deux précédents mandats a été jugé positif, et que notre slogan « un projet, notre équipe et notre méthode » a été entendu et compris.

Il est clair qu’il reste beaucoup à faire et c’est bien conscients de la nécessité de poursuivre les efforts entrepris que nous nous sommes engagés à réaliser les projets et actions qui figurent dans notre programme sans promettre plus qu’il n’est possible sur le plan budgétaire dans un contexte particulièrement contraint.

Durant la campagne, nous avons rencontré beaucoup de Pontoisiens et entendu leur satisfaction pour ce qui a été réalisé mais également leurs attentes auxquelles nous sommes et resterons attentifs.

Une déception toutefois au terme de ce scrutin, c’est le nombre des abstentionnistes que l’on peut attribuer pour une grande part à une méfiance vis-à-vis de la politique et au sentiment que la priorité des élus serait loin de leurs préoccupations. Si l’on peut comprendre que le climat qui tourne autour de certaines affaires qui font la une des journaux est facteur de cette méfiance, il est dommage que ceci rejaillisse sur le travail et l’engagement des élus de proximité qui siègent, quelle que soit leur couleur politique, dans les conseils municipaux, généraux en particulier.

Je veux aujourd’hui adresser un grand merci à tous ceux qui ont porté leur voix sur notre liste et dire aux autres que la gestion d’une commune n’est bien souvent ni de droite ni de gauche mais de bon sens. A Pontoise nous l’avons souvent prouvé.

L’installation du nouveau conseil municipal est fixée au vendredi 28 mars à 19h30, exceptionnellement au Dôme, vous y êtes conviés et les bienvenus.

 

Rejoignez nous sur le site de campagne à l’adresse : http://www.philippehouillon2014.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires

Léo Moreau 26/03/2014 11:27


Avec 51,71% d'abstention, c'est le fait que la majorité des électeurs pontoisiens n'ait malheureusement pas jugé utile de se déplacer dimanche dernier qui est quand même le fait politique
marquant de ce scrutin... "Dommage" est une réaction un peu courte.


Vous avez gagné, c'est indéniable, mais c'est donc une équipe municipale qui recueille les voix de moins d'un quart des inscrits qui va diriger Pontoise. Quant à la gestion "ni de droite ni de
gauche" c'est vrai dans les villages mais pas dans une ville qui comptera bientôt 40 000 habitants au sein d'une agglomération qui en abrite plus de 200 000 comme Cergy-Pontoise. Vous en faites
la démonstration au quotidien, d'ailleurs votre dernier article ou vous reprenez le communiqué triomphaliste de l'UVO-UMP contredit celui-ci.

Gérard Seimbille 26/03/2014 22:48



Une réaction que je mets au compte de la déception qui est la vôtre et que je peux comprendre. Si la politique menée par Philippe Houillon et notre équipe avait été jugée si mauvaise, et si la
confiance sur le programme de la liste de Corine Brami, au sein de laquelle vous étiez, avait été une réalité, vous n'auriez pas eu seulement 1690 voix c'est à dire moins de 10%. Quand à la
position sur le fait que la gestion d'une commune n'est souvent ni de droite ni de gauche mais de bon sens, elle est réelle même dans une commune de 40 000 habitants. La preuve, plus de 90% des
délibérations sont votées à l'unanimité. Ce qui nous différencie ce sont souvent les priorités et le fait que vous privilégiez toujours la dépense de fonctionnement et de l’assistanat à celle de
l’investissement et du soutien à la dynamique économique et sociale portée par ceux qui entreprennent et favorisent l’emploi et la création de richesse. Mais là c’est une constante qui n’est pas
que communale. Et pour finir, relisez notre communiqué, en voici la conclusion : « Nous sommes d'accord avec le discours que tenaient, en tout cas jusqu'à hier soir, les candidats socialistes
: une élection municipale est un scrutin
essentiellement local. Ce n'est donc pas uniquement la politique de François Hollande et de son Gouvernement qui a été sanctionnée dimanche, mais bien les projets, les bilans et les promesses des
candidats socialistes… »