Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 09:16

 

 

Je vous propose de prendre connaissance du communiqué de presse de notre groupe d'opposition départementale "Union pour le Val d'Oise" à la suite de l'opération "Barbie bulle", financée par le Conseil général du Val d'Oise dans le cadre du "Grand Pari de l'art contemporain".

 

 

 

Les élus du groupe "Union pour le Val d'Oise" le savent bien : la majorité socialo-communiste au Conseil général ne manque pas d'imagination quand il s'agit de jeter l'argent du contribuable valdoisien par les fenêtres. Mais sa dernière opération culturelle intitulée "Barbie Bulle" est, sans doute, celle qui a la palme du goût le plus douteux.

 

 

Sous couvert d'éducation et d'art contemporain, le Conseil général a financé ce week-end une opération intitulée "Barbie Bulle"  dans laquelle une starlette de la téléréalité se faisait enfermer dans une bulle transparente pour pouvoir exhiber ainsi le cours de sa vie pendant 24 heures.

 

Cette opération, qui devait rassembler plusieurs milliers de personnes, et diffusée en direct sur le net, a finalement attiré assez peu de monde : au plus fort de l'affluence, on comptait une petite poignée de personnes qui, interpellées par le grotesque de la situation, s'étaient arrêtées aux abords de la cage transparente dans laquelle avait été enfermée cette jeune femme.

 

Les élus UVO trouvent désolant que la majorité départementale ait pu prêter son concours et voter une subvention de plus de 100 000 euros à cette mise en scène obscène et sans intérêt.

 

Ils sont encore plus stupéfaits que la majorité comme l'auteur de cette "œuvre" aient tenté de justifier ce fiasco par  l'incapacité des valdoisens à comprendre les subtilités d'une telle œuvre : c'est vrai qu'il était difficile de voir un message d'éducation et de prévention vis à vis des jeunes dans cette grossière mise en scène qui, sous prétexte de la dénoncer, reprend les ingrédients les plus racoleurs des émissions de téléréalité; le clou  du spectacle ayant été le meurtre en direct de l'héroïne d'un jour !

 

Plutôt que de se livrer à des exercices aussi élitistes que coûteux, la "majorité" départementale ferait mieux de rétablir les aides aux associations qu'elle s'applique dans le même temps à supprimer. Ces associations font, elles, un travail d'éducation et de prévention sur le terrain, qui associe les jeunes valdoisiens.

 

Mais il existe apparemment 2 catégories de valdoisiens pour l'actuelle majorité : celle pour laquelle rien n'est ni trop beau, ni trop cher et celle, la plus nombreuse, pour laquelle il n'y a plus d'argent dans les caisses.

 

Les élus de l'Union pour le Val d'Oise entendent bien demander des comptes dés cet après-midi au président du Conseil général sur cette opération qui, montée avec de l'argent public en toute opacité, ressemble aujourd'hui à une blague coûteuse et de très mauvais goût !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires