Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 07:30

semaine-bleue-2010.jpg

Ce dimanche avait lieu le Banquet des séniors, repas traditionnel offert par la ville à tous les Séniors pontoisiens. Pas loin de 700 convives se sont retrouvés au Hall Saint-Martin pour partager ce repas et un moment de convivialité. Ce banquet ouvre la semaine bleue dont le programme varié va permettre à nos ainés et leurs familles de participer à de nombreuses animations : croisière sur la Seine suivi d’un concert dans le cadre du 25eme Festival Baroque de Pontoise, visite des communes de l’agglomération, forum sur les accidents domestiques et de la vie courante, kermesse intergénérationnelle à l’occasion de laquelle les séniors invitent les plus jeunes à un après-midi de détente, thé dansant, visite du Château de Versailles, loto caritatif au profit de La Conférence de Saint-Vincent de Paul et enfin cocktail de clôture le samedi 23 octobre à l’occasion duquel il sera légitime de remercier tous ceux qui se sont mobilisés pour que cette semaine soit l’occasion, de rompre un isolement pour certains, pour tous de nouer des contacts avec d’autres pontoisiens et les services de la Ville. Yannick Bethermat, maire-adjoint en charge du développement social a précisé que les 2800 séniors que compte aujourd’hui Pontoise seront près de 6000 en 2014 ce qui implique que les familles au premier chef, la Ville et tous les acteurs sociaux se mobilisent pour être à l’écoute de leurs besoins spécifiques. Il faut bien entendu que ces moments ne soient pas limités à une semaine par an et c’est le sens du message passé par Philippe Houillon, Député-maire, qui a appelé les Séniors à faire bénéficier les plus jeunes de leur expérience et de leur savoir dans le cadre du « parrainage » qui va se mettre en place sur Pontoise. Fait notable, une centenaire était du nombre des convives et je m’associe aux vœux que les élus et l’ensemble des participants à ce banquet lui ont adressés. En ces moments de crise sociale, je pourrai conclure en développant sur la nécessité démographique d’une réforme des retraites qui permette à la collectivité d’assurer, pour les actifs et les jeunes d’aujourd’hui, les moyens de vivre décemment leur fin de vie, mais je préfère rester sur la solidarité et la convivialité exprimée à l’occasion de ce banquet auquel, chaque année, j’ai plaisir à participer.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Pontoise
commenter cet article

commentaires