Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 09:59

Foire-Saint-martin-2010.jpgCe mercredi 10 novembre a été officiellement inaugurée la 840eme Foire Saint-Martin. A cette occasion, Philippe Houillon, Député-maire de Pontoise, Pierre-Henry Maccioni, Préfet du Val d’Oise, les élus et personnalités présentes ainsi que de nombreux Pontoisiens ont fait le tour du Salon commercial avec, nouveauté, le Village des artisans et producteurs du Vexin. Ils ont également sacrifié aux traditions en dégustant le Ginglet et le hareng grillé, sans oublier l‘habituel  tour d’auto-tamponneuse.  J’invite bien entendu les Valdoisiens à venir nombreux déambuler, s’amuser et faire des affaires jusqu’au 21 novembre prochain, ils seront bien accueillis par tous ceux qui font de cette foire historique la plus importante manifestation du Val d’Oise.

Je ne peux cependant passer sous silence le fait que le Président du Conseil général du Val d’Oise, Didier Arnal, ait décidé que le Département ne soit présent, marquant ainsi son désintérêt pour ce qui constitue une animation forte du Val d’Oise. Bien entendu ses directeurs de cabinet et de la communication, comme à leur habitude,  ne l’ont fait savoir que tardivement, exigeant cependant que le logo du Département soit présent sur tous les supports.

De tout temps, jusqu’à ce que les socialistes assurent la gouvernance du Conseil général, le Val d’Oise était présent sur le salon commercial, de tout temps il soutenait financièrement cette manifestation et de tout temps son président était présent auprès du maire et du préfet pour l’inauguration de la foire.

Si l’on met en parallèle cette absence significative, l’abandon du soutien au SAMU, la réduction de l’aide à l’investissement des communes…  avec le message politicien qui fleurit sur tous les supports  de la communication du Département, il est clair que le président Arnal et sa « majorité de circonstance» sont beaucoup plus attachés à leur propre image et à la critique du gouvernement qu’au soutien à l’animation de nos territoires.

Ce n’est pas nouveau, nous l’avons dénoncé à maintes reprises, il faut que les Valdoisiens en soient bien conscients. Beaucoup commencent à le chuchoter, y compris dans les rangs socialistes.

A suivre donc !

Partager cet article

Repost0

commentaires