Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 23:07

Le 20 mai dernier, le conseil municipal de Pontoise a voté le compte administratif 2009 qui présente la situation financière de la ville. Fait marquant : au cours de l’exercice budgétaire  écoulé nous avons réalisé des travaux à hauteur de 12,5M€, en progression de 59% par rapport à 2008. Ces dépenses d’équipement ont été financées par les cofinancements pour 30%, la récupération de TVA pour 26%, l’emprunt pour 8% et les fonds propres pour 32%. Ainsi, au 31 décembre 2009, l’encourt de la dette par habitant (641€), en baisse constante depuis 2001, reste très inférieur à celui de la moyenne des villes comparables qui se situe aux alentours de 1000€/habitant. C’est donc une réelle satisfaction de pouvoir offrir aux Pontoisiens des aménagements urbains et des équipements neufs ou réhabilités sans, comme beaucoup d’autres, leur avoir demandé d’effort fiscal supplémentaire et sans aggraver l’endettement de la commune. Tout le monde s’accorde sur le fait que les collectivités publiques verront leurs recettes diminuer alors que parallèlement la demande des administrés, qu’il s’agisse de prestations ou de travaux, sera toujours plus importante. Il faut donc que les élus fassent des choix et se fixent des priorités pour préserver les équilibres financiers. Dans cette perspective de restrictions, les collectivités qui auront su maîtriser leur recours à l’emprunt, mobiliser les ressources externes et planifier la mise en œuvre de leurs projets, pourront mieux répondre à cette exigence. Pontoise est de celles-ci.

Vendredi 25 juin, le Conseil général du Val d’Oise votera son propre compte administratif. J’aurai l’occasion de revenir sur la comparaison qui doit être faite de la situation financière socialiste du Val d’Oise à fin 2009 avec celle que nous avions laissée fin 2007. Cette comparaison  est édifiante sur la responsabilité de chacun et vient contredire les affirmations martelées par le Président Arnal au moyen d’une communication dont il faudra au bout du compte justifier du véritable coût.

Si vous souhaitez suivre les débats, vous pouvez assister à la séance publique dans les locaux du Conseil général ou les suivre en vous connectant sur le site du Conseil général à partir de 9h30.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires