Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 11:14

 

2011 02 21 urneSur les six cantons de la Première circonscription du Val d’Oise (cantons de Beaumont, Marines, de Magny, du Sausseron, de Vigny et de Pontoise) quatre sont concernés par les élections cantonales 2011, les électeurs de celui de Vigny ayant choisi Guy Paris (UVO) et ceux de Pontoise m’ayant accordé leur confiance pour les représenter en mars 2008.

 

Au soir du premier tour que constatons-nous ?

 

1.Avec 38,8%, Arnaud Bazin, conseiller général sortant du canton de Beaumont, Maire de Persan et président du groupe « Union pour le Val d’Oise », sort très largement en tête du scrutin et totalise plus de voix que celles reçues par les quatre candidats se revendiquant de la grande diversité de la gauche. Ce résultat est représentatif de la confiance qu’accordent les électeurs à un élu de proximité, présent sur le terrain, et qui se préoccupe avant tout d’apporter une réponse aux besoins locaux des administrés. Fait particulièrement marquant, le canton de Beaumont sera le seul qui opposera au second tour un candidat UVO à un candidat FN.

 

2.Avec 45,2%, Jean Pichery, conseiller général sortant du canton de Marines et Maire de Cormeilles-en-Vexin, est le champion du Val d’Oise de ce premier tour. Comme Arnaud Bazin il a réuni sur son nom plus de bulletins que les deux candidats de la gauche et c’est la candidate estampillée « Divers gauche » qui aspire à rejoindre le groupe de l’actuelle « pseudo-majorité socialiste » qui lui sera opposée au second tour. Aux côtés de Gérard Claudel et de Guy Paris, Jean Pichery a toujours été le défenseur de la ruralité et a dénoncé à ce titre le dispositif de la contractualisation qui n’a pas pris en compte la spécificité des besoins des communes rurales. Il est l’un des garants de la prise en compte de cette spécificité à laquelle nous tenons beaucoup au groupe UVO, dans la première circonscription et dans le Vexin.

 

3.De son côté, avec 30,2%, Stéphanie Von Euw, conseillère régionale et maire-adjointe de Pontoise réalise un score que peu de « spécialistes » avaient pronostiqués. Pour ceux qui, comme moi, connaissent le dynamisme, la passion et l’engagement à agir de Stéphanie, ce résultat obtenu grâce notamment à une campagne de contact et de proximité menée avec Claude Noel et une équipe fortement mobilisée, est largement mérité. A deux points du Maire de la commune de loin la plus importante du canton, Stéphanie peut et doit gagner cette élection afin qu’elle puisse poursuivre l’action de Gérard Claudel et que les cantons du Vexin, celui du Sausseron en particulier, soient représentés au sein d’une majorité « Union pour le Val d’Oise ».

 

4.Enfin, Jean-François Renard, sur le canton de Magny-en-Vexin est certainement celui qui apparaît comme le plus mal placé des quatre candidats UVO se présentant dans le Vexin. Une élection n’est cependant jamais perdue d’avance et il faut que tous les électeurs prennent conscience de ce qui est en jeu. Soit ils apportent leur voix à Jean-Pierre Muller et les communes rurales de tout l’ouest du Val d’Oise, mal traitées par le dispositif de la contractualisation, ne bénéficieront plus des aides du Conseil général suffisantes pour entretenir leurs voiries et réaliser les équipements que les Maires ont prévus dans leur programme. Soit ils apportent leur confiance à Jean-François Renard qui viendra conforter le groupe « Union pour le Val d’Oise » très attaché à ce que toutes les communes du département, dans leur diversité, soient soutenues sans clientélisme. Fait particulier, ce canton a été le plus républicain du Val d’Oise puisque le taux de participation y est le plus élevé. Il faut que la mobilisation soit encore plus forte pour soutenir dimanche prochain Jean-François Renard.

 

En conclusion, dimanche prochain, les Véxinois doivent faire le choix de la raison et de l’opportunité car la quasi-totalité des maires de la première circonscription, ils sont 84 élus sous divers étiquettes politiques, savent de quelle manière cette « pseudo-majorité socialiste » les a traités et quelle nouvelle majorité peut leur apporter le meilleur soutien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires