Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 07:07

Veuillez trouver ci-dessous le communiqué de presse du groupe majoritaire "Union pour le Val d'Oise" du Conseil général sur le second tour des élections municipales :

 

LOgo UVO HD Jpeg-copie-1Hier, les Valdoisiens ont confirmé et amplifié les scores réalisés par les candidats de la droite et du centre au premier tour. Le verdict est sans appel. Avec huit nouvelles communes de plus de 3.500 habitants, notre famille politique signe une victoire historique dans la foulée de l'exploit de mars 2011, où le Val d'Oise avait été le seul département de France à basculer de gauche à droite. Autre motif de satisfaction pour tous les élus responsables et républicains : le score du Front National, qui malgré les effets de manche d'Alexandre Simonnot chute de 32% entre les deux tours dans les communes où il pouvait se maintenir (3754 voix contre 5517 au 1er tour).

Nous adressons toutes nos félicitations à nos collègues Georges Mothron, Philippe Métézeau et Xavier Péricat pour leur victoire à Argenteuil (50,3%), et Michèle Berthy à Montmorency (52,0%). Les conseillères générales suppléantes Nathalie Groux et Muriel Scolan réalisent également des scores historiques (respectivement 46,6% à Beaumont-sur-Oise et 55,5% à Deuil-la-Barre). Maurice Lefevre, qui portait les couleurs de notre groupe à l'occasion des dernières élections cantonales, se voit réélire sans difficultés à Garges-lès-Gonesse (49,6%). Véronique Pélissier, également candidate UVO aux cantonales, a réussi le double exploit de mettre Alain Richard en ballottage et de resserrer l'écart entre les deux tours (37,0/46,9 au 1er tour contre 38,8/46,0 au 2nd tour).

Hier s'est également amplifiée la déroute de la gauche départementale. Outre que le premier d'entre eux, Rachid Temal, voit s'envoler le siège de premier magistrat de Taverny qu'il convoitait, c'est l'ensemble du groupe socialiste au Conseil général qui perd ses piliers : Jean-Pierre Béquet battu à Auvers-sur-Oise (46,4%), François Balageas à Eaubonne (41,7%), Philippe Demaret à Ezanville (32,8%), Hussein Mokhtari à Garges-lès-Gonesse (38,3%), auxquels ont peut rajouter Jean-Pierre Barentin et Luc Broussy, privés de candidatures par leur propre camp, ainsi que Didier Arnal, Anita Bernier et Nelly Léon, battus dès le premier tour. Nos anciens collègues conseillers généraux socialistes Dominique Gillot, Maurice Boscavert et Philippe Doucet sont également défaits dans leurs fiefs.

Mais ces victoires ne sauraient atténuer la déception et la sincère tristesse que nous avons ressenti à l'annonce des résultats de nos collègues et amis Marie-Evelyne Christin à Sannois, Patrick Decolin à Luzarches, et Thierry Sibieude à Cergy, tombés avec honneur les armes à la main, tous dans une compétition ardue mais courageuse. Aucun d'entre eux n'a démérité durant cette campagne, et ils ont prouvé, au travers de leurs mandats au Conseil général et dans leurs communes, leur intégrité, leur compétence et leur dévouement envers leurs concitoyens. Leurs hautes qualités humaines et politiques en font des acteurs incontournables dans le paysage politique valdoisien, et ils sauront poursuivre leurs engagements respectifs sous une autre forme mais avec la même énergie et la même passion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires