Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 10:48

Communiqué de presseCommuniqué de presse publié par le groupe : Union pour le Val d'Oise relatif aux tarifs des transports scolaires et de la restauration dans les collèges :


L'Assemblée départementale a adopté, vendredi dernier, les nouveaux tarifs des cartes d'abonnement de transports scolaires (Imagin'R, Scol'R et CSB). Face à l'amnésie sélective de l'opposition socialiste, le groupe Union pour le Val d'Oise tient à rappeler à Didier Arnal que le seul responsable de la hausse des prix du transport scolaire n'est autre que le socialiste Jean-Paul Huchon, Président du STIF et du Conseil Régional d'Ile-de-France.

La manœuvre de diversion des socialistes valdoisiens pour protéger leur ami Huchon et cacher ses responsabilités ne résiste pas à la véracité factuelle : la hausse de 3% en moyenne pour les cartes d'abonnements de transport scolaire a été adoptée par le STIF lors de son conseil du 13 décembre dernier (délibération n°2012/351, consultable sur Internet). Les critiques formulées par l'opposition départementale sur cette augmentation sont donc à transmettre à leurs amis de la majorité du Conseil régional…

Nous rappelons que ce sont les mesures de redressement des finances départementales, portées par notre majorité depuis mars 2011 et systématiquement refusées par l'opposition, qui permettent de maintenir notre soutien aux familles valdoisiennes pour le paiement des cartes de transport scolaire, à hauteur de 5,25M€ annuels.

Concernant les tarifs de la restauration scolaire, la mauvaise foi des socialistes est encore de mise. Tout d'abord, le bien que l'opposition s'octroie la paternité exclusive de l'introduction du quotient familial dans la grille tarifaire, ce principe et les premières mesures d'application avaient été adoptés sous la présidence de François Scellier en janvier 2008(délibération n°5-01 du 18 janvier 2008, également consultable sur Internet). Didier Arnal et ses amis avaient alors voté contre…

Quant à l'augmentation des tarifs proprement dite, il ne s'agit que d'une répercussion partielle de la flambée des coûts des denrées alimentaires, que chacun peut constater dans les grandes surfaces. Un repas servi dans les cantines des collèges valdoisiens revient à environ 8€. Le Conseil général prend à sa charge entre 90% et 50% de ce coût, proportionnellement au revenu des familles.

Avec une augmentation limitée à 1,16€ par mois et par enfant, et un repas à moins de 1€ pour la tranche la plus faible, nous garantissons le caractère social de ce dispositif tout en permettant l'amélioration du contenu de l'assiette. Avec un investissement global de plus de 2,2M€, les opérations "Nos collèges ont du goût" et "Tous des chefs", la transformation des offices de réchauffage en cuisine d'assemblage, et la formation des agents, témoignent de notre volonté d'améliorer la qualité gustative et l'équilibre nutritionnel des repas servis aux collégiens valdoisiens.

Loin des polémiques entretenues par l'opposition socialiste, la fréquentation des cantines des collèges, en augmentation constante depuis 2011 et atteignant cette année un nouveau record, démontre la pertinence de nos choix.

Enfin, nous invitons Didier Arnal à revoir son échelle de valeurs. Pour une augmentation moyenne de 2€ par mois des tarifs de cantine, il évoque une "incidence considérable sur le budget des familles". Nous ne l'avons pourtant pas entendu voler au secours des Valdoisiens lorsque François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont ponctionné leur pouvoir d'achat de plusieurs centaines d'euros avec la taxation des heures supplémentaires, la hausse de la TVA ou de l'impôt sur le revenu…


 

uvo3-copie-1

Pour  toute demande, vous pouvez contacter le groupoe U.V.O. au 01 34 25 32 26

Vous pouvez adresser vos correspondances à l'adresse suivante :


Groupe Union pour le Val d'Oise
Hôtel du département
2 Avenue du Parc
95032 Cergy Pontoise cedex

ou par mail :
groupeuvo@yahoo.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article

commentaires