Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 17:51

uvo3-copie-1Les élus du groupe Union pour le Val d'Oise ont toujours refusé l'esprit de sectarisme et la tendance à la polémique. Privilégiant la réflexion pragmatique au réflexe dogmatique, et l'intérêt général à l'intérêt d'un clan, nous travaillons avec tous les élus locaux, sans considérations politiques, au bénéfice de tous les Valdoisiens.

La situation que notre pays traverse, ses conséquences directes pour les familles, les entreprises et les collectivités valdoisiennes, et notre responsabilité d'élus, nous obligent à vous informer des décisions prises par le Gouvernement et la nouvelle majorité parlementaire.

Nous regrettons que la majorité de MM. Hollande et Ayrault manque à ce point d'ambition, de courage et de vision pour tirer notre pays hors de l'ornière. La situation impose des réformes profondes et difficiles, que nous pourrions le cas échéant soutenir. Mais jusqu'à présent, le Gouvernement a failli à ses responsabilités sur les sujets les plus déterminants pour notre avenir.

20 milliards d'euros d'impôts supplémentaires sont prévus par le budget 2013 présenté par la nouvelle majorité socialiste. Contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire, tous les Français et donc tous les Valdoisiens seront mis à contribution. Alourdir à ce point la fiscalité, sans entreprendre ni réformes structurelles ni efforts sur les dépenses de fonctionnement comme nous l'avons fait au Conseil général, ne fait que repousser le problème. La facture pour les générations futures continue de s'alourdir jour après jour à cause de l’action néfaste de l'équipe gouvernementale et de la majorité parlementaire.

De même, alors que tous les acteurs économiques s'accordent pour réclamer l'amélioration de la compétitivité de nos entreprises pour recréer des emplois, le Gouvernement prend l'exact contre-pied de toutes les préconisations, augmente le coût du travail et pénalise la reprise de l'activité. Nous constatons tous les jours sur le terrain les difficultés rencontrées par les entrepreneurs Valdoisiens. Conscients de leurs efforts, nous ne supportons pas que soient jugulées leur volonté d'innovation et leurs capacités à investir et à embaucher.

Alors que la précédente majorité dressait, avec le projet du Grand Paris, un horizon ambitieux pour les différents territoires de la région Capitale, Jean-Marc Ayrault et Cécile Dufflot mettent gravement en péril tous les projets déterminants pour le Val d'Oise. Nous appelons les conseillers généraux de l'opposition à nous rejoindre dans notre combat pour la défense des avancés du Grand Paris et des intérêts du Val d’Oise et des Valdoisiens.

Concernant l'Education, loin d'en faire une "priorité", M. Hollande alimente le paradoxe délirant dans lequel se trouve notre système éducatif : le plus coûteux et pourtant parmi les moins performants de l'OCDE! La création de postes et les anecdotiques réformes annoncées ne créeront que de dépenses supplémentaires sans résoudre aucun problème de fond. Notre majorité, qui participe quotidiennement à l'amélioration des conditions d'étude des jeunes Valdoisiens, s'inquiète de ce manque criant de courage et de volonté politique.

Pour avoir pu constater les dégâts occasionnés à notre institution départementale par trois années de gestion socialiste, nos craintes sur l’état de notre pays à la fin de ce quinquennat ne sont malheureusement que renforcées.

Gérer un Etat ou une collectivité locale nécessite de la détermination et du pragmatisme. La situation que nous traversons réclame de la lucidité et du courage. Nous n'en avons jamais manqué pour le Val d'Oise et les Valdoisiens, nous appelons le couple exécutif à faire de même pour la France et les Français.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille
commenter cet article

commentaires