Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 11:56

La période triennale de la présidence de Didier Arnal et de sa « majorité de circonstance » touche à sa fin et, à la veille des prochaines élections cantonales des 20 et 27 mars prochain, le temps du bilan est arrivé.

Le groupe Union pour le Val d’Oise, auquel j’ai l’honneur d’appartenir, a bien entendu voté une large majorité des délibérations qui ont été soumises au vote de l’assemblée départementale et de la commission permanente, et cela bien que notre groupe constitue, avec 19 sur les 39 sièges, une opposition à la politique menée par la gouvernance socialiste.

Il en est d'ailleurs de même dans la totalité des collectivités territoriales pour toutes les délibérations qui concernent le fonctionnement normal et l’exercice au quotidien des compétences qu’elles ont à assumer.

Cela ne peut toutefois être interprété comme un soutien apporté à la politique qui a été menée durant ces derniers 36 mois. Bien au contraire, nous avons en de multiples occasions dénoncé les inflexions données à la politique que nous avions mis en place et qui a permis de faire du nouveau département du Val d’Oise un département disposant d’atouts importants, tout comme nous avons dénoncé l'inefficacité et/ou l'inadaptation des très rares dispositifs mis en place par les socialistes.

Il reste bien entendu beaucoup à faire et beaucoup d’équipements à réaliser afin que les Valdoisiens puissent bénéficier d’un cadre de vie agréable et protégé, que les actifs puissent y trouver un emploi de proximité, que la sécurité soit assurée pour tous, que les seniors et les jeunes puissent pratiquer les activités adaptées à leurs demandes et besoins, que soit proposé une instruction de qualité dans les établissements scolaires, que la solidarité envers ceux qui sont les plus démunis soit une réalité, bref que les Valdoisiens soient fiers et heureux de l’être.

Ce bilan qui nous sera proposé, à renfort d’une communication partisane à laquelle nous avons été malheureusement habitués, sera certainement très embelli. Il masquera la triste réalité d’un département à la traîne sur bien des points, car de tout ce qu’il reste à faire, peu pour ne pas dire rien, ne pourra être mis au crédit de Monsieur Arnal et de son équipe.

Il y a eu un avant et il y aura, heureusement je l’espère, un après.

A cet effet je vous invite à prendre connaissance de la tribune que notre groupe publie dans le magazine du Val d’Oise de ce mois en vous rendant à l'adresse suivante : http://www.uvo.fr

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Elections cantonales 2008
commenter cet article

commentaires