Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 18:09

2011 0402 campagneHier soir environ 80 personnes étaient réunies pour participer à la soirée organisée par Stéphanie Von-Euw et Claude Noël pour remercier tous ceux qui se sont mobilisés pendant la campagne. Soirée particulièrement conviviale dans la ferme de Mézières à Vallangoujard, à l’image de la convivialité qui a été présente pendant toute la campagne.

Etaient présents de nombreux élus, en particulier  le député-maire de Pontoise Philippe Houillon, le député François Scellier, le conseiller général sortant du canton Gérard Claudel, Guy Paris et votre serviteur pour représenter les élus du groupe Union pour le Val d’Oise et de nombreux maires, adjoints et conseillers municipaux des communes du canton.

Au-delà des élus, il faut saluer la présence des équipes de collage, de tractage et de tout ce qui constitue la logistique d’une campagne, sans oublier Daniel Irmann dont je ne citerai pas les fonctions tellement il en a exercées pendant ces mois de mobilisation derrière Stéphanie et Claude.

Certes Stéphanie n’a pas été élue, mais le résultat obtenu (plus de 48% des voix) est remarquable face au maire de la commune la plus importante du canton qui avait frisé la victoire il y a 6 ans.

On regrettera une candidature divers droite qui n’a pas souhaité donner de consigne de vote au second tour, mais on se satisfera surtout de ce que ce magnifique résultat a d’encourageant pour de futures campagnes sur ce territoire.

Bravo Stéphanie et Claude, vous avez formé une belle équipe, vous avez mené une campagne particulièrement dynamique et surtout vous avez donné envie.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 17:16

2011 03 31 BazinArnaud Bazin a été élu à la présidence du Conseil général par les 21 voix du groupe « Union pour le Val d’Oise (UMP, divers droite et non inscrits) contre 18 pour Didier Arnal qui va donc présider un groupe comprenant l’ensemble des conseillers généraux de l’opposition.

L’élection a été accueillie par de forts applaudissements les nombreux élus et le public présents dans la salle, signe ce changement de majorité était attendu.

Ce fut ensuite l’élection des membres de la Commission permanente et des 11 vice-présidents et c’est dans ce contexte que la nouvelle majorité m’a confié la 3eme vice-présidence  et la présidence de la commission des finances et de l’administration générale, mission que j’aurai l’honneur et le plaisir de mener au mieux des intérêts des Valdoisiens.

Première tâche qui m’incombe, et non des moindres, la préparation du budget départemental qui sera présenté au vote de l’assemblée le vendredi 29 avril prochain.

Le nouvel exécutif du Conseil général du Val-d’Oise est donc le suivant :


Président du Conseil général : Arnaud BAZIN
Vice-président délégué : Luc STREHAIANO

  1er    Vice-président :    François SCELLIER

  2ème Vice-président :   Philippe METEZEAU

  3ème Vice-président :   Gérard SEIMBILLE

  4ème Vice-président :   Philippe SUEUR

  5ème Vice-président :   Michel MONTALDO

  6ème Vice-président :   Georges MOTHRON

  7ème Vice-président :   Daniel DESSE

  8ème Vice-président :   Thierry SIBIEUDE

  9ème Vice présidente : Marie Christine CAVECCHI

10ème Vice-président :   Jean PICHERY

Membres : Xavier PERICAT, Michèle BERTHY, Jean Pierre ENJALBERT, Lionel GEORGIN, Guy PARIS, Patrick DECOLIN, Roland GUICHARD.

 

Les commissions :

1ère Commission : Développement économique – Emploi – Technologies de l’Information et de la Communication (TIC)

Président : François SCELLIER

2ème commission : Finances – Administration Générale

Président : Gérard SEIMBILLE

3ème Commission : Environnement

Président : Daniel DESSE

4ème Commission : Transport – Infrastructures

Président : Philippe SUEUR

5ème Commission : Action Sociale – Santé :

Président : Philippe METEZEAU

6ème Commission : Développement urbain – Logement

Président : Georges MOTHRON

7ème commission : Education – Enseignement Supérieur

Présidente : Marie-Christine CAVECCHI 

8ème Commission : Sports – Jeunesse

Présidente : Marie Evelyne CHRISTIN

9ème Commission : Culture – Tourisme – Patrimoine

Président : Gérard LAMBERT-MOTTE

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 22:51

C’est donc demain qu’à la suite des élections cantonales des 20 et 27 mars derniers le Conseil général du Val d’Oise aura un nouvel exécutif qui engagera, sans trader, la mise en œuvre d’une nouvelle orientation de la politique départementale.
La réunion de l’Assemblée départementale de demain est réservée à l’élection d’Arnaud Bazin à la présidence du Conseil général, à la constitution de la Commission permanente et la désignation des 11 nouveaux vice-présidents avant que quelques autres délibérations d’installation soient ensuite votées.

De nouvelles réunions de l’Assemblée départementale sont d’ores et déjà prévues : le 8 avril pour la désignation des conseillers généraux dans les différentes commissions et organismes et le 29 avril pour le vote du budget.

La nouvelle majorité « Union pour le Val d’Oise » est une vraie équipe au sein de laquelle chaque conseiller général, qu’il ait été élu en mars 2008 ou qu’il nous rejoigne à la suite des élections de ce week-end, aura sa part de responsabilité ce qui constitue un vrai changement avec la pratique de la « pseudo-majorité socialiste » sortante.

Ce partage, Arnaud Bazin l’a souhaité et l’a réussi, il faut d’ores et déjà l’en féliciter.

La séance de ce jeudi est publique, elle sera retransmise en direct sur le site du Conseil général, vous avez donc la possibilité d’être spectateur de ce changement.


 

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 16:04

2011 03 28 Assemblée départementale

La première réunion de la nouvelle Assemblée  départementale se tiendra jeudi à 9h30.

L’ordre du jour sera le suivant :

1)      Election du Président ;

2)      Détermination de la composition de la Commission permanente et élections de ses membres ;

3)      Délégation d’attributions du Conseil général à la Commission  permanente ;

4)      Délégations données au Président du Conseil général ;

5)      Formation des commissions internes du Conseil général ;

6)      Désignation de représentants du Conseil général au sein des commissions administratives et d’organismes extérieurs.

Comme pour toute réunion de l’Assemblée départementale ou de conseil municipal, le public peut assister.

Cette réunion aura pour les élus du groupe « Union pour le Val d’Oise » un attrait particulier au motif que nous allons désigner Arnaud Bazin pour présider le Conseil général et qu’elle nous donnera officiellement la responsabilité de l‘exécutif.

 Venez nombreux, nous serons heureux de vous y accueillir.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 00:51

Inutile de dire que notre groupe a accueilli avec une joie non dissimulée les victoires de 9 des candidats soutenus par l’Union pour le Val d’Oise.

Bravo à Arnaud Bazin (Beaumont), Daniel Desse (Viarmes) et Jean Pichery (Marines) qui conservent leurs sièges, à Michèle Berthy (Montmorency) et Gérard Lambert-Motte (Beauchamp) qui viennent nous rejoindre en remplacement de nos amis Raymond Lavaud et François Longchambon que nous remercions pour leur implication.

Bravo encore à Marie-Christine Cavecchi (Franconville), Marie-Evelyne Christin (Sannois), Georges Mothron (Argenteuil nord) et Xavier Péricat (Argenteuil ouest) qui ont battu les sortants socialistes sur ces quatre cantons.

Déception sincère pour Patrick Barbe (Herblay) qui, bien que n’ayant pas démérité par son action au sein de notre groupe, perd le siège qu’il détenait et pour Stéphanie Von-Euw (Sausseron) qui, malgré une campagne formidable d’énergie et d’engagement, n’a pu conserver le siège que détenait notre doyen Gérard Claudel.

Regrets enfin pour nos candidats qui ont été éliminés au soir du premier tour ou n’ont pu ravir les sièges de la majorité sortante : Geoffroy Didier (Gonesse), Guérric Jacquet (Ecouen), Jacques Kas (Sarcelles nord-est), Maurice Lefevre (Garges-les-Gonesse est), Véronique Pélissier (Saint-Ouen l’Aumône), Jean-François Renard (Magny en Vexin), Gérald Sarizafy (Eaubonne) et Marc Sonnet (Sarcelles sud-ouest).

Merci à tous les suppléants et suppléantes ainsi qu’à tous ceux qui se sont investis dans cette campagne pour informer, convaincre et mobiliser les électeurs qui ont apporté leurs suffrages aux candidats Union pour le Val d’Oise.

Oui merci, car au-delà de la satisfaction de la victoire, c’est la satisfaction de pouvoir sans tarder mettre en œuvre la politique que notre groupe a présentée dans le programme décliné en « 11 propositions pour 2011 ».

Jeudi prochain, l’assemblée départementale se réunira pour élire son nouveau président, les vice-présidents et les membres de la commission permanente.

Dès après nous nous mettrons au travail.

Il est clair que nous nous attendons à trouver une situation financière catastrophique et que la tâche sera rude, mais nous assumerons sans rechigner nos responsabilités.

Derrière Arnaud Bazin à qui nous avons collectivement décidé de confier la responsabilité de présider l’assemblée, nous formerons une équipe unie et déterminée à redonner au Val d’Oise son rôle de premier partenaire des collectivités, à soutenir les Valdoisiens dans leurs projets et à apporter notre soutien à ceux qui ont besoin de notre solidarité.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:12

Dimanche prochain les électeurs Valdoisiens vont apporter une réponse importante aux questions suivantes :

1/ souhaitez-vous un département qui soit aux côtés des communes pour poursuivre l’équipement des territoires engagé et réalisé par la majorité UVO jusqu’en mars 2008 ?

2/ souhaitez-vous que les élus qui vous représentent agissent ou, comme le font Didier Arnal et sa « pseudo-majorité socialiste », se défaussent constamment pour justifier de leur incapacité à répondre aux besoins des Valdoisiens ?

3/ acceptez-vous la politique d’endettement qui a progressé de 62% en 3 ans sous la gouvernance socialiste ?

4/ acceptez-vous que les charges de fonctionnement du département, et donc pour une part du train de vie de l’exécutif socialiste, aient progressé de près de 18% quand par ailleurs les dépenses d’équipement au profit des Valdoisiens ont baissé dans les mêmes proportions ?

Si vous répondez OUI aux 2 premières questions et NON aux 2 suivantes, il n’y a pas de doute, il faut aller voter dimanche pour les candidats soutenus par l’Union pour le Val d’Oise !

Dimanche, votez pour :

Patrick BARBE - Arnaud BAZIN - Michèle BERTHY - Marie-Christine CAVECCHI

Marie-Evelyne CHRISTIN - Daniel DESSE - Guérric JACQUET - Jacques KAS

Gérard LAMBERT-MOTTE  - Maurice LEFEVRE - Georges MOTHRON - Xavier PERICAT

Jean PICHERY - Jean-François RENARD - Stéphanie VON-EUW

Pour ma part je serai dimanche soir sur le plateau de VOtv, entre 21h45 et 22h15, pour commenter les résultats.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:24

 

l'AbécédaireVous avez été nombreux à suivre les articles que j'ai publiés sur le bilan de la gestion socialiste du Val d'Oise au travers de l'Abécédaire.

Vous avez été nombreux à m'en parler et certains, y compris parmi les candidats, ont même dit en avoir beaucoup appris sur la situation du Val d'Oise.

Certains m'ont demandé de leur faire une compilation des articles et c'est la raison pour laquelle je mets en ligne le document complet en souhaitant que vous le fassiez suivre largement avant dimanche pour que les indécis soient convaincus de la bonne raison de voter pour les candidats UVO.

Bonne lecture et n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

(Pour obtenir le document, cliquez sur l'image)

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 11:14

 

2011 02 21 urneSur les six cantons de la Première circonscription du Val d’Oise (cantons de Beaumont, Marines, de Magny, du Sausseron, de Vigny et de Pontoise) quatre sont concernés par les élections cantonales 2011, les électeurs de celui de Vigny ayant choisi Guy Paris (UVO) et ceux de Pontoise m’ayant accordé leur confiance pour les représenter en mars 2008.

 

Au soir du premier tour que constatons-nous ?

 

1.Avec 38,8%, Arnaud Bazin, conseiller général sortant du canton de Beaumont, Maire de Persan et président du groupe « Union pour le Val d’Oise », sort très largement en tête du scrutin et totalise plus de voix que celles reçues par les quatre candidats se revendiquant de la grande diversité de la gauche. Ce résultat est représentatif de la confiance qu’accordent les électeurs à un élu de proximité, présent sur le terrain, et qui se préoccupe avant tout d’apporter une réponse aux besoins locaux des administrés. Fait particulièrement marquant, le canton de Beaumont sera le seul qui opposera au second tour un candidat UVO à un candidat FN.

 

2.Avec 45,2%, Jean Pichery, conseiller général sortant du canton de Marines et Maire de Cormeilles-en-Vexin, est le champion du Val d’Oise de ce premier tour. Comme Arnaud Bazin il a réuni sur son nom plus de bulletins que les deux candidats de la gauche et c’est la candidate estampillée « Divers gauche » qui aspire à rejoindre le groupe de l’actuelle « pseudo-majorité socialiste » qui lui sera opposée au second tour. Aux côtés de Gérard Claudel et de Guy Paris, Jean Pichery a toujours été le défenseur de la ruralité et a dénoncé à ce titre le dispositif de la contractualisation qui n’a pas pris en compte la spécificité des besoins des communes rurales. Il est l’un des garants de la prise en compte de cette spécificité à laquelle nous tenons beaucoup au groupe UVO, dans la première circonscription et dans le Vexin.

 

3.De son côté, avec 30,2%, Stéphanie Von Euw, conseillère régionale et maire-adjointe de Pontoise réalise un score que peu de « spécialistes » avaient pronostiqués. Pour ceux qui, comme moi, connaissent le dynamisme, la passion et l’engagement à agir de Stéphanie, ce résultat obtenu grâce notamment à une campagne de contact et de proximité menée avec Claude Noel et une équipe fortement mobilisée, est largement mérité. A deux points du Maire de la commune de loin la plus importante du canton, Stéphanie peut et doit gagner cette élection afin qu’elle puisse poursuivre l’action de Gérard Claudel et que les cantons du Vexin, celui du Sausseron en particulier, soient représentés au sein d’une majorité « Union pour le Val d’Oise ».

 

4.Enfin, Jean-François Renard, sur le canton de Magny-en-Vexin est certainement celui qui apparaît comme le plus mal placé des quatre candidats UVO se présentant dans le Vexin. Une élection n’est cependant jamais perdue d’avance et il faut que tous les électeurs prennent conscience de ce qui est en jeu. Soit ils apportent leur voix à Jean-Pierre Muller et les communes rurales de tout l’ouest du Val d’Oise, mal traitées par le dispositif de la contractualisation, ne bénéficieront plus des aides du Conseil général suffisantes pour entretenir leurs voiries et réaliser les équipements que les Maires ont prévus dans leur programme. Soit ils apportent leur confiance à Jean-François Renard qui viendra conforter le groupe « Union pour le Val d’Oise » très attaché à ce que toutes les communes du département, dans leur diversité, soient soutenues sans clientélisme. Fait particulier, ce canton a été le plus républicain du Val d’Oise puisque le taux de participation y est le plus élevé. Il faut que la mobilisation soit encore plus forte pour soutenir dimanche prochain Jean-François Renard.

 

En conclusion, dimanche prochain, les Véxinois doivent faire le choix de la raison et de l’opportunité car la quasi-totalité des maires de la première circonscription, ils sont 84 élus sous divers étiquettes politiques, savent de quelle manière cette « pseudo-majorité socialiste » les a traités et quelle nouvelle majorité peut leur apporter le meilleur soutien.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:40

Les résultats du premier tour des élections cantonales nous permettent de tirer les premiers enseignements suivants.

En premier lieu il faut noter que l’abstention est plus forte en Val d‘Oise (61,81%) que sur le plan national (55,63%) et que, parmi les électeurs qui ont apporté leur vote au Front national, beaucoup ont voulu manifester leur inquiétude face à la crise et adresser un message aux élus qui leurs semblent loin de leurs préoccupations.

Mais il est important de noter que le canton qui obtient le record d’abstention est celui de Sarcelles sud-est avec un taux de 79,5%.

Ainsi, avec 1204 voix sur 13187 inscrits, Didier Arnal, président sortant du Conseil général et candidat dans ce canton, reçoit à peine plus de 9% des suffrages des électeurs du canton.

C’est dire si, pour un conseiller général qui se dit proche du terrain, il est certainement le président d’un conseil général qui est le moins bien reconnu de France et qui risque dimanche prochain d’être celui qui serra le moins bien élu de France.

Monsieur Arnal, la politique que vous menez depuis trois ans et dont vous vous gargarisez à grand renfort de communication ne semble pas toucher et répondre aux préoccupations des Valdoisiens !

De même, et contrairement au discours que vous avez tenu devant les caméras hier soir, il est clair que les Valdoisiens n’ont pas marqué leur soutien à la « pseudo-majorité socialiste » que vous présidez puisque seuls 8 des 19 candidats sortants ou soutenus par cette pseudo-majorité arrivent en tête au soir de ce premier tour.

N’en tirons pas pour notre part de conséquence prématurée sur la future composition de l’assemblée départementale car, même si les candidats soutenus par l’Union pour le Val d’Oise sont encore nombreux à pouvoir soit conserver leur siège soit le conquérir, la faible participation et l’incertitude sur la mobilisation du second tour et sur les reports de voix nous invitent à rester prudents et à faire comprendre que ce qui est en jeu est déterminant pour le quotidien des Valdoisiens, bien plus que ne le sont les calculs sur les chances de tel ou tel camp de gagner les élections présidentielles de 2012.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 09:15

Le temps de la réflexion est maintenant derrière nous, derrière vous, il faut voter demain !

Au cours des 26 derniers jours, je me suis efforcé de dresser le bilan de la gestion socialiste du département depuis mars 2008.

En résumé, comparons ce qui est en jeu :

Ce que nous avons laissé fin 2007 :

·         des équipements réalisés grâce à l’action directe du Conseil général ou au soutien apporté aux communes et que vous ne voyez plus tellement ils font partie de votre quotidien : écoles, crèches, gymnases, collèges, salles culturelles, gendarmerie, casernes de pompiers, centre universitaire et grandes écoles, autoroute A104…. ;

·         une situation financière saine et jugée satisfaisante par la Chambre régionale des comptes dans un rapport dont je vous invite à prendre connaissance sur le site de l’Union pour le Val d’Oise (http://www.uvo.fr/) plutôt que d’en écouter les fausses conclusions de Didier Arnal et de sa « pseudo-majorité » ;

·         une gestion et une administration expérimentée au service de tous les Valdoisiens, sans clientélisme ni parti-pris ;

Ce que nous proposons pour 2011 :

·         redonner aux élus, au sein d’ un groupe uni et expérimenté, la place que le cabinet de l’actuel président et le service communication ont accaparée ;

·         restaurer la situation financière du département pour garantir l’avenir ;

·         faire du Val d’Oise un département qui « protège en développant et développe en protégeant » sans avoir besoin d’artifice de communication mais en agissant concrètement ;

·         redonner au Conseil général le rôle de principal partenaire des communes ;

·         agir et non communiquer pour faire pleurer sur ce qui manquerait ;

·         des propositions concrètes : « voir nos 11 propositions pour 2011 » ;

Ce que les socialistes nous laissent aujourd’hui :

·         l’image d’un groupe désuni, qui a cédé le pouvoir à un cabinet omniprésent, mais qui, pour donner l’illusion, se présente avec un programme de dénigrement du gouvernement pour garder le pouvoir et ses petits avantages ;

·         un président qui n’a pas su conserver au Val d’Oise une image dynamique et qui pavoise le département de ses incapacités à assumer sa responsabilité avec son discours favori : « c’est pas moi, c’est le gouvernement et l’ancienne majorité » ;

·         une situation financière catastrophique avec un endettement qui a progressé de plus de 62%, des charges de train de vie qui ont explosées, une rupture avec la politique d’équipement des territoires ;

·         des promesses non tenues : le Val d’Oise n’est pas l’Eco-département annoncé mais bien celui qui est classé en dernière position pour son absence d’action en la matière ;

·         des dispositifs dont on nous vante les mérites mais qui, pour certains, avaient été initiés par la majorité d’avant mars 2008 : « Rest’Ocollège » et «Aide au permis de conduire » dont les coûts de fonctionnement ont explosé du fait des amendements socialistes ;

Ce qu’ils nous proposent pour 2011 :

·         de faire de cette élection un sondage en vue des élections présidentielles de 2012 pour éviter d’avoir à faire des propositions concrètes, pour le département et canton par canton, en vue de restaurer cette situation catastrophique;

·         de constituer une majorité élargie mais que les diverses candidatures vont fragiliser si par malheur les candidats Socialistes, Communistes, Front de gauche et Verts devaient se retrouver à décider de l’avenir de nos routes ou de notre sécurité pour ne citer que ces exemples ;

·         enfin de faire ce qu’ils n’ont pas fait avec des finances qu’ils n’ont pas su et qu’ils ne sauront pas gérer ;

En résumé, si l’on regarde les longues listes des candidats qui se présentent dans certains cantons, il y a deux questions à se poser : 

 1.      quelle est la politique qui peut le mieux garantir l’avenir de mon département et  donc mon avenir et celui de ma famille ?

2.      quel est le ou la candidat(e) qui est plus capable de m’assurer cette politique  au regard de l’expérience et des  résultats obtenus ?

Seuls les candidats qui se revendiquent de « l’Union pour le Val d’Oise » seront demain en capacité de former un groupe cohérent et garant de redonner au Val d’Oise un avenir !  

A lundi pour l’analyse du 1er tour.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Union pour le Val d'Oise
commenter cet article