Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 13:59

Voici le texte de la tribune du groupe Union pour le Val d'Oise parue dans le "Magazine Val d'Oise" du mois de février :

Depuis le 1er janvier 2014, les Valdoisiens et les Franciliens ont vu le prix de leurs titres de transports augmenter. Cette nouvelle hausse, la 6e depuis 2010, porte l'augmentation des tarifs pour les PassNavigo annuels et mensuels à +14,5% en 4 ans. Pour les Valdoisiens (zones 4 et 5), cela représente un surcoût moyen de 109,2€ sur leur PassNavigo annuel…

 

Ces augmentations répétées sont le fruit de la politique menée au Syndicat des Transports d'Ile-de-France (STIF) et au Conseil régional par Jean-Paul Huchon et sa majorité écolo-socialiste élue en mars 2010. En 2014, elle se conjugue avec la hausse de la TVA dans les transports en commun (qui passe de 7 à 10%), appliquée  par François Hollande et en vigueur depuis le 1er janvier. Et d'après les perspectives budgétaires de la Région, une hausse de 3% par an est prévue jusqu'en 2025, date à laquelle l'abonnement mensuel pour les zones 1-5 coûtera 161€ contre 109,9 en 2010…

 

Cette hausse incontrôlée et inacceptable des tarifs ne correspond pourtant pas à l'amélioration de la qualité de service dans les transports franciliens. Les Valdoisiens constatent quotidiennement, sur les lignes A, B, C et D du RER, et sur les lignes H, J et L du Transilien, la dégradation catastrophique de la régularité et de la fiabilité des réseaux. Les investissements en direction du matériel roulant, des infrastructures, et des systèmes de communication et d'information aux voyageurs ne sont toujours pas au rendez-vous, malgré les promesses électorales de Jean-Paul Huchon en 2010. Cet immobilisme coupable pénalise gravement les perspectives de développement de la Région capitale à court et moyen terme.

 

Elément clé de l'attractivité du territoire et atout déterminant pour le développement économique, l'accès à des réseaux de transports efficients est également central dans l'amélioration quotidienne de la qualité de vie. Notre majorité, consciente de ces enjeux, assume l'ensemble des compétences du Conseil général en matière de transports pour offrir aux Valdoisiens des services adaptés aux réalités du territoire : fluidité du trafic et amélioration du réseau ferré en zones urbaines, entretien et amélioration des infrastructures routières et de la desserte en bus pour les zones rurales.

 

Depuis 2011, malgré les difficultés financières, le Conseil général du Val d'Oise est redevenu un acteur majeur dans les politiques de transports, comme en témoignent les mises en service des lignes de tramway T2 à Bezons et T5 à Garges-Sarcelles, cofinancés à hauteur de 30 millions d'euros.

 

Nous avons également mis en place le dispositif ARCC (Aides aux Routes Communales et Communautaires) afin d’aider les communes et les intercommunalités à entretenir leurs routes. Ce dispositif vise notamment les communes rurales, dont les capacités financières  sont souvent insuffisante au regard de l’importance de leur réseau routier. Ce sont ainsi plus de 9,3 millions d’euros de subventions départementales dont les communes valdoisiennes ont pu bénéficier en 2013 pour entretenir leurs routes et réaliser des aménagements de sécurité, en particulier aux abords des écoles.

 

En 2014, nous poursuivrons nos efforts en faveur des transports valdoisiens, avec notamment le Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), qui reliera le RER D à Villiers-le-Bel-Gonesse-Arnouville au RER B au Parc des Expositions de Villepinte, l'ouverture de la déviation d'Arthies, la mise à 2 fois 2 voies de la RD902 à Roissy, la poursuite des travaux de la partie Est de l'Avenue du Parisis, et de nombreux autres chantiers stratégiques.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 07:50

2013 02 20 Bâtiment du CGComme chaque mois, l’Assemblée départementale se réunie au Conseil général.


Vendredi 22 février, à partir de 9h30 seront notamment présentés et débattus les points suivants :


·   les orientations budgétaires 2013

·   le schéma d'orientation des personnes handicapées 2013-2017

·   l'accueil familial des personnes âgées et/ou handicapées

·   les travaux dans les collèges

Les séances du Conseil général sont publiques et vous pouvez y assister en vous rendant dans la salle des délibérations.

Vous pouvez également suivre les débats en direct ou en différé en vous connectant sur le site http://www.valdoise.fr/

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 22:55

 

2012 10 25 e-magVous le savez, les séances de l’Assemblée départementale sont publiques. La prochaine se tient ce vendredi 26 octobre à partir de 9h30 dans la salle des délibérations du Conseil général à Cergy.

Vous pouvez donc y assister ou à défaut suivre les débats devant vos écrans en vous connectant sur le site du Conseil général.

Autre moyen de suivre l’actualité du Conseil général, le Magazine bien sûr et sa nouvelle maquette plus adaptée pour faire connaître et comprendre les actions du Département. Il devient bimestriel, mais il est maintenant complété par  l’e-mag, que vous pouvez consulter sur le site du Conseil général et auquel vous pouvez vous abonner en donnant simplement votre adresse email.

Des outils adaptés à une communication complète et moderne qui vous permet de plus de visionner des vidéos sur différents sujets d’actualité.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 15:47

2012 10 03 Conférence à ChendguAprès 25 années de collaboration étroite entre le département du Val d’Oise et la province d’Osaka au Japon, la démonstration n’est plus à faire sur l’intérêt évident que nous avons à développer des partenariats avec l’étranger.

Partenariat économique en vue de permettre aux entreprises Valoisiennes de commercer au delà de nos seules frontières nationales et européennes, mais aussi de voir s’implanter en Val d’Oise des entreprises étrangères et de contribuer ainsi à assurer une dynamique porteuse de développement et d’emploi pour nos territoires.

Mais également partenariat entre les universités et les grandes écoles pour que les échanges envisagés soient durables et que nos futures élites soient en la matière moins frileuses que leurs aînées.

Notre département est riche d’une diversité industrielle basée notamment sur l’aéronautique, la sous-traitance automobile et la cosmétique, mais aussi riche d’un patrimoine culturel et touristique repérés par nos amis chinois et porteurs de perspectives importantes pour le val d’Oise.

L’exemple réussi de la collaboration au Japon, avec pour conséquence première l’implantation de plus d’une soixantaine d’entreprises nippones en Val d’Oise, montre que cette stratégie est payante et que les nombreux contacts aujourd’hui engagés avec les provinces chinoises ont un réel avenir.

C’est dans ce contexte que je viens d’accompagner une délégation française à Chengdu, capitale de la province du Sichuan.

Entièrement financée par un groupe chinois désireux d’investir dans un grand complexe commercial et hôtelier « à la française », ce séjour m’a permis de rencontrer de nombreux élus et services en charge du développement économique à l’international et d’inviter nos interlocuteurs à faire se rencontrer investisseurs et entrepreneurs de nos provinces respectives pour que cette dynamique se concrétise.2012 10 03 Station de containers

D’autres pays et mêmes régions françaises y ont trouvé intérêt et nous y ont précédés, nous devons y être présents.

Le Comité d’Expansion Economique du Val d’Oise (CEEVO) et le Comité Départemental du Tourisme et des Loisirs (CDTL) sont les outils essentiels et performants dont dispose le département et leur action est déterminante pour cela.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 23:13

bougieIl y a en effet juste un an, jour pour jour, que les Valdoisiens ont permis, par leur vote, de redonner à l’Union pour le Val d’Oise une majorité pour gérer le Département et mettre ainsi fin à trois années de gestion socialiste aux conséquences désastreuses.

En douze mois, notre majorité a beaucoup travaillé pour opérer le redressement financier mais aussi et surtout pour mettre en œuvre une politique destinée à répondre à ses obligations dans de nombreux domaines et redonner aux communes la liberté qu’elles appelaient de leurs vœux pour les aider à financer leurs équipements.

Il serait trop long de détailler l’ensemble des dispositifs et des mesures qui ont été votés et par ailleurs beaucoup reste encore à faire au cours des deux années à venir avant d’appeler à juger du respect des engagements que nous avons pris envers les Valdoisiens.

L’heure n’est clairement pas au bilan mais nous pouvons, par exemple, déjà annoncer que 2012 devrait marquer, moins de 18 mois après notre prise de responsabilité, le début du désendettement du Val d’Oise.

Alors que se joue dans les deux mois à venir le choix des politiques à mener pour la France dont la situation financière est également loin d’être bonne et qui doit encore se réformer pour répondre aux attentes légitimes de nos concitoyens, en matière d’emploi, d’enseignement, de sécurité, de cadre de vie, etc.…, deux vraies alternatives s’offrent aux électeurs :

-           celle de la poursuite des réformes engagées depuis 2007 dans un contexte de crise jamais connu et qui nous ont préservés d’une situation comparable à certains de nos voisins, la Grèce bien sûr, mais  aussi par exemple l’Espagne avec plus de 20% de chômeurs ;

ou

-          celle du retour aux bonnes vieilles méthodes socialistes qui ont abouti, à l’échelle nationale, en Corrèze et en Val d’Oise à des échecs cuisants.

-           

Pour ma part j’ai choisi… pas vous ?

En soufflant cette première bougie, je vous invite à y réfléchir !

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 14:06

IMG016

Après Argenteuil les 2 et 3 février et avant ceux de Franconville et Garges les Gonesse en mars prochain, c’est à Pontoise que le Forum des collégiens s’est installé la semaine dernière.
Organisé depuis plus de 10 ans par le Conseil général, ces forums auront accueillis cette année encore quelques 8000 collégiens pour les aider à choisir la formation qu’ils envisagent de suivre dans le cadre d’un enseignement professionnel.
Métiers et formations correspondantes sont présentés par les partenaires du département, qu’il s’agisse des établissements de formation ou des entreprises de l'industrie, de l'artisanat et des services.
C’est donc avec beaucoup d’intérêt qu’avec mon collègue Philippe Métézeau, nous avons accompagné Marie-Christine Cavecchi, vice-présidente en charge de l’éducation et de l’enseignement supérieur pour l’inauguration de ce forum et que nous avons pu apprécier la diversité des offres qu’avec passion les exposants ont fait partager aux jeunes venus les interroger.
Il faut également se féliciter de ce que leurs professeurs les ont préparés à cette rencontre et que ces jeunes peuvent encore compléter leur information en se rendant sur le portail de l’orientation du Val d’Oise.IMG510.jpg
Au-delà de ces forums, le Conseil général s’investi beaucoup pour favoriser l’entrée dans la vie active d’où le dispositif EVA mis en place en 2011 pour permettre aux jeunes en passe de trouver un emploi de recevoir le coup de pouce qui les y aidera. EVA se décline sous quatre thématiques : formation, pour participer aux frais d'inscription ou à l'achat de matériel obligatoire dans le cadre d'une formation; mobilité, pour permettre à un jeune de passer son permis de conduire ou d'acheter d'un véhicule; logement, pour faciliter l'obtention d'un logement; initiative, pour aider les bénéficiaires à réaliser ou à valoriser un projet professionnel.
Plus de 250 jeunes ont d’ores et déjà pu recevoir une bourse pouvant aller jusqu’à la somme de 1500€.
Si l’on y ajoute les actions éducatives mises en place par le Département et la convention passé avec le MEVO (Mouvement des Entreprises du Val d’Oise) pour offrir aux jeunes de nombreux stages en entreprise, c’est toute une panoplie d’actions que le Conseil général met à la disposition du plus jeune département de la métropole.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 10:31

2011 11 27 Buste de MarianneCette semaine fut l’occasion d’une première rencontre avec des maires du Vexin depuis les élections cantonales de mars dernier et le changement de majorité du Conseil général.

Avec Arnaud Bazin et les conseillers généraux des cantons de Vigny (Guy Paris) et de Marines (Jean Pichery), nous avons en effet souhaité aller à la rencontre des maires pour évoquer la situation financière du Conseil général et présenter en particulier le nouveau dispositif d’aide à l’investissement des communes et des groupements de communes.

Accueillis par de nombreux maires et adjoints dans un esprit de forte convivialité, nous avons pu échanger sur ces points et répondre aux questions générales et particulières relatives notamment au financement des travaux de voirie, au développement du haut débit dans les communes rurales, à l’intérêt pour le Département à s’impliquer fortement dans les projets du Grand Paris…

En sa qualité de président de la nouvelle majorité du Conseil général, Arnaud Bazin a tenu a présenter les priorités de la politique que notre groupe a déjà engagées, insistant sur les difficultés financières du moment, mais exprimant notre détermination et notre optimisme à retrouver les marges de manœuvre afin que le Conseil général redevienne durablement le partenaire privilégié des communes.

Pour ma part, habitué à rencontrer les élus du Vexin lors des comités du PNR ou des réunions de circonscription organisées par Philippe Houillon, je me félicite de l’état d’esprit exprimé par ces derniers qui sont des élus de terrain, impliqués et responsables.

Trop souvent les élus sont brocardés et critiqués par référence au comportement de certains qui donnent une image laissant croire que « tous les élus sont menteurs, attachés à leur avantages, voire pourris ». En réalité le plus grand nombre d’entre eux, d’entre nous, sont comme les élus du Vexin et  voudraient bien que ce soit plutôt cette image qui soit véhiculée auprès du grand public.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 07:35

2011 05 16 Office de tourisme de cergy-pontoiseSamedi fut l’occasion, pour ceux qui ne l’avait pas encore visité, d’apprécier la très belle réalisation du nouvel office de tourisme intercommunal de « Cergy-Pontoise – Porte du Vexin ». Au-delà de la qualité architecturale du bâtiment déjà remarquée, nous avons pu en effet visiter l’équipement qui offre aux touristes un accueil dans un cadre ouvert sur l’extérieur particulièrement agréable et au personnel chargé de les recevoir un cadre de travail exceptionnel.

Avec ses baies ouvertes sur l’Oise et les aménagements des berges de Pontoise et de Saint-Ouen l’Aumône, sa salle polyvalente dont nous avons pu apprécier l’acoustique, les espaces destinés à l’information du public, sans oublier les extérieurs réalisés avec de nobles matériaux au pied des remparts, l’agglomération dispose ainsi d’un équipement particulièrement réussi.

Ayant eu à représenter le président du Conseil général lors de cette inauguration, mais également en ma qualité d’élu de la commune de Pontoise, je me réjouis de ce que cet office de tourisme permette au département de disposer d’un outil adapté à la mise en valeur des richesses de notre territoire. Idéalement situé aux portes du Parc naturel régional du Vexin français et de la Vallée de l’Oise, berceau de l’impressionnisme, l’office de tourisme de « Cergy-Pontoise – Porte du Vexin » participera ainsi à mieux faire connaître ces richesses et celle de Pontoise « Ville d’Art et d’Histoire ».

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 08:03

2011 05 03 G ClaudelC’est donc Jean Pichery qui va succéder à Gérard Claudel à la présidence du Parc naturel. Comme il l’a exprimé hier après son élection, la succession ne sera pas facile tant Gérard Claudel a incarné le parc depuis l’idée qui a germée en lui de trouver une parade à la volonté d’extension de la Ville nouvelle de Cergy-Pontoise dans les années 80, en passant pas sa création et enfin en faisant en sorte que ce parc naturel soit une réalité au profit des communes qui le constituent et de ses habitants. Restera de son action au sein de cette belle maison, au-delà de toute l’énergie et la détermination qu’il y a mis, une phrase : « La charte, toute la charte et rien que la charte » et ce qui peut être une devise : « Développer en protégeant et protéger en développant ».

Dans un discours émouvant, Gérard Claudel a rappelé son parcours et les motivations qui ont construit ce dernier avant que l’ensemble des membres du conseil syndical lui fasse une « standing ovation » bien méritée.

Gérard Claudel n’est plus président du Parc naturel du Vexin français mais nous pouvons être certains qu’il suivra avec attention à ce que son héritage ne soit pas gaspillé, ce qui ne doit pas être une crainte quand on connait l’ancrage de Jean Pichery à son territoire.

Repost 0
Published by Gérard Seimbille - dans Val d'Oise
commenter cet article